UN PREMIER BILAN POUR LES TERRITOIRES À ÉNERGIE POSITIVE

Près de 500 territoires à énergie positive pour la croissance verte ont été labellisés. Si la variété est au rendez-vous, le dispositif reste perfectible pour l'avenir.


D'abord initié en 2010 par le Réseau pour la transition énergétique (CLER), le concept de territoire à énergie positive a rapidement favorisé une dynamique de regroupement de collectivités locales au sein d'un réseau TEPOS (Territoires à énergie positive). Puis, le ministère de l'Écologie est venu compléter le puzzle avec l'appel à projets « Territoires à énergie positive pour la croissance verte » (TEPCV). Ce sont les intercommunalités
qui ont le plus massivement candidaté; communes et parcs naturels régionaux ont suivi.
 

Certains axes peu sollicités

L'objectif est de faire entrer la transition énergétique au sein des conseils municipaux et communautaires. Concrètement, les subventions viennent assurer le financement de multiples actions liées à la mobilité (aires de covoiturage, formations à l'écoconduite), à l'énergie consommée dans les établissements scolaires ou à l'amélioration thermique du parc de logements privés. (...)
 
Retour
Juin 2017
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéroSe connecter


Le Journal des Maires est édité par la société SETAC Cambacérès Publications, SARL au capital de 409 520 euros, RC Paris 419 979 224

Siège social : Journal des Maires, 18 rue Pasquier, 75008, Paris

Commission paritaire n° 1020 T 87258
 
 

OBTENIR UNE AUTORISATION


Pour pouvoir rediffuser légalement des contenus presse dans un cadre professionnel, toute organisation doit au préalable disposer d'une autorisation.