CANTINES SCOLAIRES : LES AIDES À LA TRANSITION DURABLE

Dans le cadre du Plan France Relance, un dispositif de soutien spécifique vise à aider les petites communes à tenir les objectifs de la loi EGalim.


La loi EGalim du 30 octobre 2018 (1) a fixé pour la restauration collective de nouvelles obligations visant à lutter contre le gaspillage alimentaire et à améliorer la qualité nutritionnelle des repas servis. D'ici le 1er janvier 2022, les menus devront intégrer 50 % de produits de qualité, dont 20 % de bio, et au plus tard en 2025 (2028, pour les communes de moins de 2 000 habitants), les contenants alimentaires en plastique seront interdits. Ces obligations s'avèrent difficiles à mettre en oeuvre. Fin 2020, seules 36 % des collectivités pensaient pouvoir respecter ces seuils dans les temps, tandis que 82 % des communes de moins de 10 000 habitants faisaient part de contraintes logistiques et de difficultés de coûts (2). 

(...)
Retour
Juillet - Août 2021
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéroSe connecter


Le Journal des Maires est édité par la société SETAC Cambacérès Publications, SARL au capital de 409 520 euros, RC Paris 419 979 224

Siège social : Journal des Maires, 18 rue Pasquier, 75008, Paris

Commission paritaire n° 1025 T 87258
 
 

OBTENIR UNE AUTORISATION


Pour pouvoir rediffuser légalement des contenus presse dans un cadre professionnel, toute organisation doit au préalable disposer d'une autorisation.