LISTES ÉLECTORALES : UNE RÉFORME SIMPLIFICATRICE

Faciliter l'inscription des citoyens sur les listes électorales. Tel est l'objectif de la réforme qui modifie le Code électoral et s'applique dès le scrutin européen de mai.

Il y a trois ans, pour renouer le lien entre les citoyens et le vote, l'État lançait un important chantier visant à simplifier le processus d'inscription sur les listes électorales. Cette réforme, induite par la loi n° 2015-1048 du 1er août 2016, est entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2019. Elle bouleverse les modalités d'inscription sur plusieurs points, anticipant les proches élections européennes et les municipales de 2020.
 

Une mise à jour en temps réel des listes électorales

C'est l'une des principales nouveautés de la réforme. Afin de lutter contre l'abstention, le parlement a assoupli les inscriptions sur les listes électorales. Dès le 2 janvier 2020, les électeurs pourront s'inscrire jusqu'au sixième vendredi précédant le scrutin (soit 37 jours avant l'élection). Pour cette année, à titre transitoire, ils peuvent le faire jusqu'au dernier jour du deuxième mois précédant le scrutin. La date limite d'inscription pour les élections européennes est ainsi fixée au 31 mars 2019.

À NOTER
Les mairies qui sont fermées le samedi devront tenir une permanence d'au moins deux heures le samedi 30 mars.

« La loi supprime la mise à jour annuelle des listes électorales, explique...

(...)
Retour
Février 2019
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéroSe connecter


Le Journal des Maires est édité par la société SETAC Cambacérès Publications, SARL au capital de 409 520 euros, RC Paris 419 979 224

Siège social : Journal des Maires, 18 rue Pasquier, 75008, Paris

Commission paritaire n° 1020 T 87258
 
 

OBTENIR UNE AUTORISATION


Pour pouvoir rediffuser légalement des contenus presse dans un cadre professionnel, toute organisation doit au préalable disposer d'une autorisation.