AUTO-STOP : RANIMÉ PAR LES MAIRES RURAUX

Depuis quelques années, l'auto-stop, que l'on croyait d épassé, revient dans certainsterritoires ruraux et facilite les déplacements locaux.


Dominant la vallée de la Rotjà, entourée de sommets dépassant les 2000 mètres d'altitude, la commune de Mantet (Pyrénées-Orientales, 31 habitants) est un bout du monde. À l'entrée du village, un espace a été aménagé au bord de la route. Doté d'un parc à vélo, il permet surtout le stationnement de véhicules motorisés. Un arrêt de bus départemental? Non, une aire d'auto-stop. Depuis l'été 2017, le Parc naturel régional (PNR) des Pyrénées catalanes et ses communes membres adhèrent en effet au Rezo Pouce. Cette société coopérative d'intérêt collectif (SCIC) fait du bon vieux « stop » un outil de mobilité adapté aux déplacements de courte distance en milieu rural ou rurbain. Le projet est né en 2010, sous l'impulsion de la municipalité de Moissac (Tarn-et-Garonne, 12581 habitants). « Au départ, nous voulions proposer aux jeunes une solution dedéplacement. Et nous nous sommes demandés comment lever les freins à la pratique de l'auto-stop », témoigne Alain Jean, ex-élu moissagais et désormais président du Rézo Pouce. Un collectif est créé. Il regroupe aujourd'hui ...

(...)
Retour
Avril 2018
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéroSe connecter


Le Journal des Maires est édité par la société SETAC Cambacérès Publications, SARL au capital de 409 520 euros, RC Paris 419 979 224

Siège social : Journal des Maires, 18 rue Pasquier, 75008, Paris

Commission paritaire n° 1020 T 87258
 
 

OBTENIR UNE AUTORISATION


Pour pouvoir rediffuser légalement des contenus presse dans un cadre professionnel, toute organisation doit au préalable disposer d'une autorisation.