DÉSERTS VÉTÉRINAIRES : QUEL RÔLE POUR LES COMMUNES ?

Alors que le nombre de vétérinaires spécialisés dans les soins aux animaux d'élevage est en forte baisse, la profession lance un appel aux élus ruraux.


De plus en plus de vétérinaires se consacrent à une pratique à dominance canine parce que l'activité rurale est moins rentable tout en étant très exigeante. Trop de gardes, trop loin, décourage l'installation de jeunes diplômés. Les collectivités doivent-elles aider la profession vétérinaire dans certaines zones rurales désertées ?

 

Le révélateur de la crise du Covid-19


La crise sanitaire du coronavirus a mis la question du rapport à l'animal sur le devant de la scène. Pour Jacques Guérin, président du Conseil national...

(...)

Retour
Juillet - Août 2020
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Se connecter


Le Journal des Maires est édité par la société SETAC Cambacérès Publications, SARL au capital de 409 520 euros, RC Paris 419 979 224

Siège social : Journal des Maires, 18 rue Pasquier, 75008, Paris

Commission paritaire n° 1020 T 87258
 
 

OBTENIR UNE AUTORISATION


Pour pouvoir rediffuser légalement des contenus presse dans un cadre professionnel, toute organisation doit au préalable disposer d'une autorisation.