BUDGETS MUNICIPAUX : COUP DE RABOT

La loi de finances pour 2018 prévoit de nouvelles coupes dans le budget des collectivités locales. Et les maires continuent à dénoncer le recul de leur autonomie financière…


La loi de finances pour 2018, première du quinquennat d'Emmanuel Macron, a été votée fin décembre. Peu auparavant, pendant qu'au parlement, députés et sénateurs amendaient le projet de loi, les élus locaux, rassemblés pour la 100e édition du congrès des maires, tentaient de tirer la sonnette d'alarme. Au programme, contrôle des dépenses, baisses de dotations, dégrèvement de la taxe d'habitation… Avec, derrière le coup de rabot, le risque de centralisation rampante. Le discours présidentiel à la Porte de Versailles avait tenté l'apaisement formel, tout en conservant une ligne budgétaire rigoureuse.


 

Un miroir aux alouettes

Dès sa « lettre aux maires », Édouard Philippe s'était voulu rassurant: il n'y aura pas de baisse supplémentaire des dotations au titre du redressement des finances publiques. De fait, après quatre années de baisse, ...
Retour
Janvier 2018
Pour en savoir plus Je m'abonne J'achète ce numéroJe me connecte


Le Journal des Maires est édité par la société SETAC Cambacérès Publications, SARL au capital de 409 520 euros, RC Paris 419 979 224
 
Siège social : Journal des Maires, 18 rue Pasquier, 75008, Paris
Service abonnement :  01.47.92.86.99 - 19 Rue Maurice Ravel - 92390 VILLENEUVE LA GARENNE - abo@journaldesmaires.com

Commission paritaire n° 1025 T 87258
 
 

OBTENIR UNE AUTORISATION


Pour pouvoir rediffuser légalement des contenus presse dans un cadre professionnel, toute organisation doit au préalable disposer d'une autorisation.