VERS DES TERRITOIRES LABELLISÉS « BAS-CARBONE »

Avec son projet Atlantech, la communauté d'agglomération de La Rochelle se donne comme ambition d'aménager « le premier quartier bas-carbone » de France.



Des habitations, des entreprises et des organismes de formation. Le tout lié par l'obsession de l'efficacité énergétique. À Lagord (Charente-Maritime, 7 100 habitants), dans l'agglomération de La Rochelle (28 communes, 168 692 habitants), Atlantech se propose de devenir le « premier quartier bas-carbone » de France. Par « bas-carbone », il faut entendre « le moins de carbone émis possible », précise Laure-Émilie Angevin, directrice du projet Atlantech pour la communauté d'agglomération.

Un quartier innovant


L'initiative concerne un secteur de 27 hectares anciennement occupé par une caserne militaire cédée par l'État à la ville en 2008. Atlantech est piloté par une association qui agrège la communauté d'agglomération, la commune de Lagord, la Chambre de commerce et d'industrie de La Rochelle, la Chambre des métiers et d'artisanat de Charente-Maritime, la Fédération française du bâtiment, l'Université de La Rochelle, la région Nouvelle Aquitaine, le conseil départemental de Charente-Maritime et l'État. Une ancienne halle a déjà été rénovée. Le bâtiment héberge une école d'ingénieurs, une pépinière d'entreprises et la plateforme technologique Tipee, qui teste des procédés et des matériaux innovants en matière d'efficacité énergétique (isolants, verres intelligents…). 330 logements très performants d'un point de vue thermique doivent être livrés en 2020.

En tout, près de 1 000 personnes devraient vivre à terme à Atlantech. Une partie du Centre de formation des apprentis (CFA) de La Rochelle a été installée dans le nouveau quartier. En 2016, y a aussi été livré le nouveau siège du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres. Le bâtiment est certifié « énergie positive » par le label BEPOS, c'est-à-dire qu'il produit plus...

(...)
Retour
Novembre 2019
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéroSe connecter


Le Journal des Maires est édité par la société SETAC Cambacérès Publications, SARL au capital de 409 520 euros, RC Paris 419 979 224

Siège social : Journal des Maires, 18 rue Pasquier, 75008, Paris

Commission paritaire n° 1020 T 87258
 
 

OBTENIR UNE AUTORISATION


Pour pouvoir rediffuser légalement des contenus presse dans un cadre professionnel, toute organisation doit au préalable disposer d'une autorisation.