LES MAIRES FACE AUX OBLIGATIONS DE DÉBROUSSAILLAGE

Pour lutter contre les feux de forêts, une circulaire du 8 février 2019 précise les obligations légales du maire en matière de débroussaillage.
 

L'article L.133-1 du Code forestier confie aux maires la responsabilité du contrôle des obligations légales de débroussaillage (OLD) dans les 32 départements exposés aux risques d'incendie [1].
 

Diminuer l'intensité d'un front de feu

L'instruction du 8 février 2019 rappelle que ces OLD s'appliquent à l'intérieur et jusqu'à 200 mètres des boisements pour protéger constructions, chantiers et installations de toute nature, aux voies ouvertes à la circulation publique, à l'intérieur et jusqu'à 20 mètres des boisements pour protéger les voies ferrées ainsi que les lignes électriques aériennes. La cartographie de ces zones « des 200 mètres » et boisements de plus de 4 hectares est consultable sur les sites Internet des préfectures.

La circulaire précise les objectifs du débroussaillement réglementaire : « En assurant une rupture de continuité horizontale et verticale de la couverture végétale », il « permet de réduire l'impact des incendies, de protéger la forêt et de faciliter la lutte ». Le débroussaillement consiste en « l'élimination de toute ou partie de...

(...)
Retour
Juin 2019
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéroSe connecter
Le Journal des Maires vous souhaite deJoyeuses Fêtes


Le Journal des Maires est édité par la société SETAC Cambacérès Publications, SARL au capital de 409 520 euros, RC Paris 419 979 224

Siège social : Journal des Maires, 18 rue Pasquier, 75008, Paris

Commission paritaire n° 1020 T 87258
 
 

OBTENIR UNE AUTORISATION


Pour pouvoir rediffuser légalement des contenus presse dans un cadre professionnel, toute organisation doit au préalable disposer d'une autorisation.
Retrouvez nos conseils
et analyses pour mener
à bien votre campagne