ACCUEILLIR DES JEUNES EN SERVICE CIVIQUE

Le Service Civique agit dans l'intérêt de la collectivité locale et de ses habitants. Il permet la rencontre entre la volonté d'engagement des jeunes et les projets d'intérêt général des organismes qui les accueillent. 


Pour les collectivités territoriales, accueillir un ou plusieurs volontaires représente un triple bénéfice. C'est d'abord pour les jeunes engagés l'opportunité de forger leur expérience citoyenne en agissant concrètement. Pour la collectivité, c'est un élan insufflé au sein des structures et des équipes, la possibilité d'expérimenter de nouveaux projets ou de donner plus d'ampleur à des projets existants. Pour les habitants, c'est bénéficier d'actions renforcées de cohésion sociale et de solidarité, et gagner en proximité avec les services publics.
 

Des valeurs en commun 


L'engagement de Service Civique est un engagement volontaire. Les jeunes qui y recourent sont donc dans une démarche active, délibérée et motivée. Ils souhaitent avant tout se mettre de manière pratique au service des autres. S'engager avec le Service Civique, de la part du jeune volontaire ou de l'organisme d'accueil, c'est aussi avoir en partage l'optimisme, le volontarisme, l'idée qu'il est possible d'agir pour améliorer notre vivre-ensemble. 

Le Service Civique peut durer de 6 à 12 mois ; il est ouvert aux jeunes de 16 à 25 ans et jusqu'à 30 ans lorsqu'ils sont en situation de handicap. Il est indemnisé à hauteur de 580 € nets par mois, dont plus de 80% sont directement pris en charge par l'État.
 

10 domaines pour répondre à l'envie des jeunes et aux besoins des collectivités


Parce que le service de l'intérêt général peut prendre de nombreuses formes, les domaines d'engagement en Service Civique sont multiples. Ils correspondent à la diversité des collectivités et de leurs actions. 10 domaines ont été retenus : solidarité, santé, éducation pour tous, culture et loisirs, sport, environnement, mémoire et citoyenneté, développement international et action humanitaire, intervention d'urgence et citoyenneté européenne.
 

Des bénéfices pluriels et partagés


Le Service Civique est un engagement réciproque. Il répond à l'envie des jeunes d'agir pour autrui et, en retour, permet à la collectivité d'amplifier et enrichir des actions existantes, lancer de nouveaux projets, s'ouvrir à de nouveaux publics, etc. De nouvelles idées vont émerger de la rencontre entre l'expertise et l'expérience de l'organisme et l'énergie, la créativité et l'enthousiasme des volontaires. 
 
C'est également un formidable levier de développement des solidarités intergénérationnelles, de renforcement de la cohésion sociale, de citoyenneté active et d'acquisition de compétences et de confiance en eux-mêmes pour les jeunes du territoire.
 
Pour rejoindre la communauté du Service Civique, contactez votre référent territorial, dont les coordonnées sont disponibles sur l'espace dédié aux collectivités : www.service-civique.gouv.fr/accueillir-un-volontaire/enjeux-prioritaires-service-civique/collectivites-territoriales. 


Le Journal des Maires est édité par la société SETAC Cambacérès Publications, SARL au capital de 409 520 euros, RC Paris 419 979 224
 
Siège social : Journal des Maires, 18 rue Pasquier, 75008, Paris
Service abonnement :  01.47.92.86.99 - 19 Rue Maurice Ravel - 92390 VILLENEUVE LA GARENNE - abo@journaldesmaires.com

Commission paritaire n° 1025 T 87258
 
 

OBTENIR UNE AUTORISATION


Pour pouvoir rediffuser légalement des contenus presse dans un cadre professionnel, toute organisation doit au préalable disposer d'une autorisation.