COMMENT FAIT-ON POUR... CONCEVOIR ET ECRIRE UN DISCOURS ?

Le discours est un exercice obligé et récurrent pour l'élu local. Pour toucher l'auditoire et le faire adhérer à ses idées, sa construction et sa rédaction doivent être soignées. Quelques règles simples permettent d'éviter qu'il ne sonne creux.
 

Cérémonies officielles, inaugurations, débats en conseil municipal, campagne électorale… les occasions de prononcer un discours sont fréquentes dans la vie d'un élu local. Sa parole est attendue et elle fait encore partie de celle que l'on écoute. Autant ne pas rater l'occasion. Reste que tous ne sont pas à l'aise dans l'écriture ou la prise de parole. Des modèles existent bien, mais ils exigent toujours d'être adaptés au contexte local, aux attentes de l'auditoire et à la personnalité de l'orateur. Quelques clés permettent de vaincre la peur de la page blanche puis de toucher son auditoire.
 

1. Cerner les objectifs

L'enjeu n'est pas de « parler pour parler », mais de délivrer un certain nombre de messages à son auditoire. La première tâche consistera donc à définir les objectifs du discours (s'agit-il d'informer, de convaincre, de partager… ?) et le message que l'on souhaite faire passer (quelle est l'idée (ou les idées) essentielle(s) qui doit (ou doivent) être retenue(s) par le public ?). Dans le cadre d'un hommage par exemple, on définira, parmi les qualités de la personne honorée, celles qui correspondent le mieux à la personnalité de l'orateur ou de la collectivité qu'il représente, etc. Dans le cas d'une inauguration, il faudra lister et hiérarchiser les informations à délivrer : enjeux et raisons d'être du projet, élaboration et concertation, coût et aspects techniques, incidences sur la vie locale, complémentarité entre les acteurs (institutions, entreprises…), etc. Ces éléments permettront de définir le ton général et le contenu du propos. Organisés du plus important au plus secondaire, ils constituent une trame pour la rédaction.
 

2. Construire un déroulé

Les idées et les arguments ne peuvent pas être livrés pèle mêle. Ils doivent s'ordonner selon un plan cohérent qui, à la fois, structure une argumentation et conduit l'écoute de l'auditoire. De manière habituelle, un discours débute par un message d'accueil (des participants) ou de remerciements (de l'hôte), selon les cas et les préséances protocolaires. Les messages du discours, qui correspondent aux objectifs préalablement définis, sont ensuite déclinés du plus important au moins important. Cet ordre est essentiel car l'auditoire est captif pendant les premières minutes, puis son attention décline progressivement. D'où l'intérêt de soigner l'accroche de son discours en ...

(...)

Retour
Mars 2019
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéroSe connecter


Le Journal des Maires est édité par la société SETAC Cambacérès Publications, SARL au capital de 409 520 euros, RC Paris 419 979 224

Siège social : Journal des Maires, 18 rue Pasquier, 75008, Paris

Commission paritaire n° 1020 T 87258
 
 

OBTENIR UNE AUTORISATION


Pour pouvoir rediffuser légalement des contenus presse dans un cadre professionnel, toute organisation doit au préalable disposer d'une autorisation.