VOTE PAR CORRESPONDANCE : FAUT-IL LE RÉINTRODUIRE ?

Abrogé en 1975 pour cause de fraudes, le vote par correspondance refait surface à la faveur du contexte sanitaire.


Le parlement a finalement renoncé à recourir au vote par correspondance pour les prochaines élections départementales et régionales. Motif : trop complexe à organiser en si peu de temps, sans compter l'opposition du ministre de l'Intérieur. Mais, pour l'avenir, le vote par correspondance, qu'il soit postal ou électronique, n'est pas complètement exclu. Dans ce débat transpartisan, les élus locaux, organisateurs des opérations électorales, restent partagés. Entre volonté de favoriser la participation et exigence de sécuriser les scrutins.

(...)
Retour
Mars 2021
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéroSe connecter


Le Journal des Maires est édité par la société SETAC Cambacérès Publications, SARL au capital de 409 520 euros, RC Paris 419 979 224

Siège social : Journal des Maires, 18 rue Pasquier, 75008, Paris

Commission paritaire n° 1025 T 87258
 
 

OBTENIR UNE AUTORISATION


Pour pouvoir rediffuser légalement des contenus presse dans un cadre professionnel, toute organisation doit au préalable disposer d'une autorisation.