Quelles attentes des électeurs ?

Le marketing politique n'est pas seulement la promotion d'une offre électorale. C'est aussi une bonne compréhension de la demande.


Préparer un programme de mandat pour les prochaines élections municipales suppose d'abord de connaître ce que sont les attentes des électeurs. Si de récentes études montrent que des préoccupations fortes sont partagées par les citoyens de toutes les communes, il existe également des spécificités qui tiennent au contexte local ou à la taille de la commune. Sur quelles priorités les têtes de listes doivent-elles s'engager ? Quelles qualités sont attendues par les électeurs de leur futur maire ? Quels sont les critères qui vont déterminer le vote des Français en mars prochain ?
 

Paris et la province

La « bataille » des municipales est lancée, affirme la presse nationale, adoptant volontiers un langage guerrier, à travers les exemples de combats, parfois fratricides, auxquels se livrent les postulants dans quelques grandes villes de France. Mais cette dramaturgie du scrutin, présentée à travers le prisme déformant de quelques métropoles, masque pourtant une réalité plus éclatée. Car, si les électeurs sont bien tous convoqués le même jour, c'est davantage de 34 970 scrutins locaux qu'il sera question les 15 et 22 mars prochains. « Ma principale “bataille” consistera surtout à trouver suffisamment de candidats pour composer le conseil municipal ! », soufflait récemment la maire d'un village drômois. Difficile dans ces conditions d'évoquer une « nationalisation » des prochaines élections municipales. Certes, par le passé, les municipales ont pu traduire des phénomènes de vague politique à l'échelle du pays. Mais c'était toujours pour sanctionner les maires qui se réclamaient du gouvernement en place. Rien de tel à envisager cette fois puisque les maires affichant leur appartenance au parti présidentiel se comptent sur les doigts de la main.
 

Les maires plébiscités

L'Association des maires de France et le Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF) se sont livrés à une vaste enquête sur « les attentes des Français vis-à-vis de leurs maires ». IPSOS a interrogé un échantillon représentatif de pas moins de 15 308 électeurs dont les résultats ont été publiés le 8 juillet dernier [1]. Premier constat : la confirmation de la perception d'une certaine fracture territoriale : 43 % des personnes interrogées ont le sentiment d'habiter un territoire en difficulté. Un chiffre qui monte à 47 % dans les communes rurales de moins de 2 000...

(...)
Retour
Octobre 2019
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéroSe connecter


Le Journal des Maires est édité par la société SETAC Cambacérès Publications, SARL au capital de 409 520 euros, RC Paris 419 979 224

Siège social : Journal des Maires, 18 rue Pasquier, 75008, Paris

Commission paritaire n° 1020 T 87258
 
 

OBTENIR UNE AUTORISATION


Pour pouvoir rediffuser légalement des contenus presse dans un cadre professionnel, toute organisation doit au préalable disposer d'une autorisation.