Élections : de nouvelles règles pour justifier de son identité

Face à la gronde des maires née de la modification de la liste des pièces d'identité ­permettant de voter, le gouvernement vient de préciser sa copie.
 

Par un arrêté du 16 novembre 2018, le ministère de l'Intérieur a indiqué aux maires la nouvelle liste des titres permettant aux électeurs de justifier leur identité afin de voter lors des prochaines échéances électorales. Une mise à jour censée lutter contre la fraude mais qui n'a pas manqué de faire réagir les élus locaux. Et d'obliger le gouvernement à, d'ores et déjà, assouplir les nouvelles règles.
 

Trois changements qui font débat

L'exclusion de la liste des pièces autorisées de la carte famille nombreuse SNCF, insuffisamment sécurisée, et du livret de circulation des gens du voyage, supprimé par la loi, n'a pas fait débat. En revanche, trois autres nouveautés ont interpellé les élus locaux. D'abord, l'arrêté du gouvernement exige que la carte nationale d'identité ainsi que le passeport soient dorénavant en cours de validité ou périmés depuis moins de 5 ans. Ensuite, la carte du combattant doit comporter, comme pour toutes les autres pièces, une photographie. Enfin, le permis de conduire rose à trois volets, délivré jusqu'en 2013, a disparu des titres acceptés au profit du nouveau...

(...)
Retour
Mai 2019
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéroSe connecter


Le Journal des Maires est édité par la société SETAC Cambacérès Publications, SARL au capital de 409 520 euros, RC Paris 419 979 224

Siège social : Journal des Maires, 18 rue Pasquier, 75008, Paris

Commission paritaire n° 1020 T 87258
 
 

OBTENIR UNE AUTORISATION


Pour pouvoir rediffuser légalement des contenus presse dans un cadre professionnel, toute organisation doit au préalable disposer d'une autorisation.