ZOOM : OFFICES DE TOURISME : LES CRITÈRES DE CLASSEMENT PRÉCISÉS

En donnant aux EPCI la charge de promouvoir le tourisme, le législateur redessine le maillage des offices de tourisme. Leur classement peut cependant être conservé à certaines conditions.


Il n'y aura pas de vacance dans le classement des offices de tourisme. Un mois après le transfert de la compétence aux intercommunalités, le 1er janvier 2017, le gouvernement a publié une circulaire précisant les conditions à remplir pour qu'ils conservent leur rang. Autant de démarches à engager sous la tutelle des communautés de communes ou des agglomérations.
 

Une réorganisation nécessaire

Cette coordination des offices de tourisme est mise en musique depuis le début de l'année. Souvent, les centres des petites communes ont été regroupés autour de la plus grande structure de l'aire géographique. Ainsi, en Ille-et-Vilaine, ceux de Cancale (5200 habitants), Saint-Coulon (2634 habitants) et Saint-Suliac (942 habitants) se retrouvent-ils « annexés » par celui de la souspréfecture, Saint-Malo (45980 habitants). Ils portent désormais le nom de « bureaux d'information touristique ». (...)
Retour
Juin 2017
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéroSe connecter
Le Journal des Maires vous souhaite deJoyeuses Fêtes


Le Journal des Maires est édité par la société SETAC Cambacérès Publications, SARL au capital de 409 520 euros, RC Paris 419 979 224

Siège social : Journal des Maires, 18 rue Pasquier, 75008, Paris

Commission paritaire n° 1020 T 87258
 
 

OBTENIR UNE AUTORISATION


Pour pouvoir rediffuser légalement des contenus presse dans un cadre professionnel, toute organisation doit au préalable disposer d'une autorisation.
Retrouvez nos conseils
et analyses pour mener
à bien votre campagne