CHASSE : DES COMMUNES REPRENNENT LEUR DROIT

Des municipalités s'opposent au droit de chasse sur des terrains leur appartenant. Pour quelles raisons ? Quelle procédure doivent-elles suivre ?


C'est l'une des premières grandes villes à avoir pris cette décision. En début d'année, Montpellier (Hérault, 290 053 habitants) a résilié l'ensemble des droits de chasse liés à ses terrains. « Il y a des gens qui se promènent avec des enfants, qui font leur jogging, et il y a des riverains autour qui, le dimanche, n'ont pas à entendre des coups de fusil », déclarait Michaël Delafosse, maire de Montpellier, à France Bleu Hérault, en janvier dernier. La décision renvoie à un contexte national parfois tendu à propos du partage des usages de la nature et de la forêt. Et qui place les maires au coeur d'injonctions contradictoires : d'un côté, avec plus d'un million de pratiquants, la chasse est le troisième loisir pratiqué dans l'Hexagone ; de l'autre, 71 % des Français se sentent en insécurité lorsqu'ils se promènent dans la nature en période de chasse (IFOP, mars 2021).

(...)
Retour
Juillet - Août 2021
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéroSe connecter


Le Journal des Maires est édité par la société SETAC Cambacérès Publications, SARL au capital de 409 520 euros, RC Paris 419 979 224

Siège social : Journal des Maires, 18 rue Pasquier, 75008, Paris

Commission paritaire n° 1025 T 87258
 
 

OBTENIR UNE AUTORISATION


Pour pouvoir rediffuser légalement des contenus presse dans un cadre professionnel, toute organisation doit au préalable disposer d'une autorisation.