CHASSE : DES COMMUNES REPRENNENT LEUR DROIT

Des municipalités s'opposent au droit de chasse sur des terrains leur appartenant. Pour quelles raisons ? Quelle procédure doivent-elles suivre ?


C'est l'une des premières grandes villes à avoir pris cette décision. En début d'année, Montpellier (Hérault, 290 053 habitants) a résilié l'ensemble des droits de chasse liés à ses terrains. « Il y a des gens qui se promènent avec des enfants, qui font leur jogging, et il y a des riverains autour qui, le dimanche, n'ont pas à entendre des coups de fusil », déclarait Michaël Delafosse, maire de Montpellier, à France Bleu Hérault, en janvier dernier. La décision renvoie à un contexte national parfois tendu à propos du partage des usages de la nature et de la forêt. Et qui place les maires au coeur d'injonctions contradictoires : d'un côté, avec plus d'un million de pratiquants, la chasse est le troisième loisir pratiqué dans l'Hexagone ; de l'autre, 71 % des Français se sentent en insécurité lorsqu'ils se promènent dans la nature en période de chasse (IFOP, mars 2021).

(...)
Retour
Juillet - Août 2021
Pour en savoir plus Je m'abonne J'achète ce numéroJe me connecte


Le Journal des Maires est édité par la société SETAC Cambacérès Publications, SARL au capital de 409 520 euros, RC Paris 419 979 224
 
Siège social : Journal des Maires, 18 rue Pasquier, 75008, Paris
Service abonnement :  01.47.92.86.99 - 19 Rue Maurice Ravel - 92390 VILLENEUVE LA GARENNE - abo@journaldesmaires.com

Commission paritaire n° 1025 T 87258
 
 

OBTENIR UNE AUTORISATION


Pour pouvoir rediffuser légalement des contenus presse dans un cadre professionnel, toute organisation doit au préalable disposer d'une autorisation.