ANIMAUX ERRANTS : QUEL POUVOIR DU MAIRE ?

Le Covid-19 interpelle sur les rapports aux animaux. Maladies infectieuses mais également morsures, accidents de la route et problèmes de salubrité publique sont causés par leur divagation. 


« J'ai été confronté à cinq groupes de chiens errants depuis le début de l'année. Certains s'en sont pris à des agneaux, à des chevreaux, à des lapins. Une famille a subi deux attaques et trois de ses animaux ont été tués », décrit Jean-François Le Guével, maire de Caouënnec-Lanvézéac (Côtes-d'Armor, 873 habitants). Certains propriétaires des animaux incriminés ont été identifiés. Mais l'élu se sent démuni. « C'est très compliqué d'agir. Je ne dispose pas de police municipale pour verbaliser. » Lorsqu'il arrive à capturer un chien, Jean-François Le Guével appelle donc la gendarmerie. Mais les forces de l'ordre ...

(...)

Retour
Juillet - Août 2020
Pour en savoir plus Je m'abonne J'achète ce numéroJe me connecte


Le Journal des Maires est édité par la société SETAC Cambacérès Publications, SARL au capital de 409 520 euros, RC Paris 419 979 224
 
Siège social : Journal des Maires, 18 rue Pasquier, 75008, Paris
Service abonnement :  01.47.92.86.99 - 19 Rue Maurice Ravel - 92390 VILLENEUVE LA GARENNE - abo@journaldesmaires.com

Commission paritaire n° 1025 T 87258
 
 

OBTENIR UNE AUTORISATION


Pour pouvoir rediffuser légalement des contenus presse dans un cadre professionnel, toute organisation doit au préalable disposer d'une autorisation.