DOSSIER : PROTOCOLE ET CÉRÉMONIES ENTRE TRADITION ET SOUPLESSE

Au XXIe siècle, les règles protocolaires peuvent paraître largement surannées à de nombreux élus. Mais, dans le même temps, il n'est pas rare que le sous-préfet ou le conseiller départemental reparte froissé d'une cérémonie parce que l'ordre des préséances n'a pas été respecté. D'autant qu'au-delà des textes officiels apparaissent aujourd'hui de nouveaux usages nés de l'évolution institutionnelle, comme le positionnement délicat des présidents d'intercommunalité au sein des cérémonies. Bref , des règles à adapter sans doute mais toujours à respecter, à commencer par les signes distinctifs arborés par les maires où tout n'est pas permis.

RÈGLES PROTOCOLAIRES - DES NOUVEAUTÉS DE FAIT (2 pages)

COMMÉMORATIONS - UN DEVOIR DE MÉMOIRE INDISPENSABLE (2 pages)

SIGNES DISTINCTIFS - UNE IDENTIFICATION DE LA FONCTION (3 pages)

SYMBOLES RÉPUBLICAINS - UNE LIBERTÉ ENCADRÉE (1 page)
Retour
Mai 2017
Pour en savoir plus Je m'abonne J'achète ce numéroJe me connecte


Le Journal des Maires est édité par la société SETAC Cambacérès Publications, SARL au capital de 409 520 euros, RC Paris 419 979 224
 
Siège social : Journal des Maires, 18 rue Pasquier, 75008, Paris
Service abonnement :  01.47.92.86.99 - 19 Rue Maurice Ravel - 92390 VILLENEUVE LA GARENNE - abo@journaldesmaires.com

Commission paritaire n° 1025 T 87258
 
 

OBTENIR UNE AUTORISATION


Pour pouvoir rediffuser légalement des contenus presse dans un cadre professionnel, toute organisation doit au préalable disposer d'une autorisation.