Mon Panier
Vous n'avez ajouté aucun produit à votre panier
Identifiez vous

VOTE DU BUDGET : UN TEMPS FORT DE LA VIE COMMUNALE

Pour de nombreuses communes, le mois de mars est consacré au vote du budget. Marqué cette année par la réforme de la taxe d'habitation, il est aussi l'occasion de traditionnelles querelles locales.


C'est compliqué parfois la vie de maire. Car il faut s'atteler chaque année à une tâche austère mais essentielle de la gestion municipale : l'adoption du budget. Répondant à des écritures comptables strictes, il peut aussi, outre le contrôle de légalité des préfectures, faire l'objet de remontrances des chambres régionales des comptes.


La crainte d'une érosion compensatoire

Cette année, avec la suppression de la taxe d'habitation, la loi de finances 2018 impose de nouvelles contraintes financières aux communes. Dès lors, pour trouver l'« équilibre réel », l'élaboration budgétaire traîne un peu, voire s'éternise. Plusieurs communes, qui avaient prévu de voter leur budget en tout début d'année, ont en effet été contraintes de le reporter pour tenir compte de l'impact des mesures annoncées. Même de plus grandes villes, habituellement enclines à se caler sur le mois de décembre pour couvrir l'ensemble de l'année civile, préconisent désormais une adoption plus tardive, compte tenu du caractère fluctuant de ...
(...)
Retour
Mars 2018
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéroSe connecter