Mon Panier
Vous n'avez ajouté aucun produit à votre panier
Identifiez vous

ZÉRO PHYTO : DUR DE CONVAINCRE LES HABITANTS

Depuis l'interdiction des produits phytosanitaires, les maires, lancés dans la « gestion différenciée » des espaces verts, sont confrontés au mécontentement des habitants.


Depuis le 1er janvier 2017, sauf dans les cimetières et les stades, il est interdit d'utiliser des produits phytosanitaires pour entretenir les espaces verts communaux. Certaines communes n'avaient pas attendu l'obligation légale pour supprimer les pesticides, engrais et autres désherbants. C'est le cas de Rennes depuis 2005, de Lille depuis 2006, de Strasbourg et Lyon depuis 2008, mais aussi de plus petites communes comme Lardy (Essonne, 5497 habitants) depuis 2009 ou Locoal-Mendon (Morbihan, 3365 habitants) depuis 2014. Dans cette commune bretonne, Arnaud Guillas, responsable du service technique, a appris à regarder pousser les mauvaises herbes et à ne plus en faire ses ennemies. « Il y a quelques années, j'ai arrêté de traiter certains trottoirs et chemins sablés dans une démarche écologique. J'ai voulu observer la réaction des habitants. Je n'ai pas eu de retour, alors, avec le maire, on s'est dit qu'on allait faire ça partout. »

Hormis ces quelques précurseurs, pour la majorité des communes, c'est seulement depuis un peu plus d'un an que la « gestion différenciée » des espaces verts a supplanté, bon gré mal gré, les anciennes pratiques. Elle se traduit par une politique raisonnée et durable des espaces verts, ses principaux objectifs étant d'éviter la pollution des nappes phréatiques et de favoriser la biodiversité, tout en préservant la santé des agents municipaux. Concrètement, les maires ont à leur disposition plusieurs solutions alternatives au tout chimique : utiliser des produits bios d'origine naturelle, avoir recours au paillage autour des massifs de fleurs, planter des vivaces qui nécessitent moins d'entretien que des fleurs annuelles,...

(...)
Retour
Mai 2018
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéroSe connecter