TOURISME ET CULTURE : APRÈS LA PLUIE, LE BEAU TEMPS ?

Victimes collatérales de l'épidémie de Covid-19, le tourisme et la culture voient leur activité reprendre très progressivement. Mais la filière doit plus que jamais se réinventer pour espérer survivre.


La phrase, prononcée mi-mai par le Premier ministre, serait sans doute passée inaperçue en début d'année. Mais, après deux mois de confinement, elle a permis d'imaginer un été qu'on pensait, jusqu'alors, peut-être vivre renfermés : « Les Français pourront partir en vacances en France au mois de juillet et au mois d'août. » Premier soulagement pour la filière touristique, qui a enregistré une baisse de 40 % de son activité globale à cause du coronavirus.
 

Redonner de l'air à un secteur asphyxié  


Pour faire repartir un secteur qui représente 7,2 % du PIB et deux millions d'emplois, le gouvernement a dégainé un plan de relance de 18 milliards d'euros. « Le fonds de solidarité restera...

(..;)

Retour
Juin 2020
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Se connecter


Le Journal des Maires est édité par la société SETAC Cambacérès Publications, SARL au capital de 409 520 euros, RC Paris 419 979 224

Siège social : Journal des Maires, 18 rue Pasquier, 75008, Paris

Commission paritaire n° 1020 T 87258
 
 

OBTENIR UNE AUTORISATION


Pour pouvoir rediffuser légalement des contenus presse dans un cadre professionnel, toute organisation doit au préalable disposer d'une autorisation.