CULTURE : QUAND LES MAIRES FONT LEUR CINÉMA

Coronavirus oblige, les élections municipales ont été décalées et le Festival de Cannes n'a pas pu avoir lieu. Alors pour avoir sa dose de politique et de cinéma, rien de mieux que de (re)voir les fictions dans lesquelles les maires tiennent le premier rôle.


Regard vide, Paul Théraneau préside son conseil municipal sans entrain. Le maire de Lyon, incarné par Fabrice Luchini, n'a « plus d'idées », n'arrive plus « à penser ». Pour guérir de ce mal du siècle, il décide de s'en remettre à une jeune philosophe. Ignorant les arcanes de la vie politique, Alice détonne dès son arrivée à la mairie. Mais redonne rapidement le goût de la réflexion à un maire jusqu'alors alangui. « Les personnes responsables des actions publiques sont tellement accablées que je voulais montrer quelque chose de plus complexe, précise Nicolas Pariser, le réalisateur d'Alice et le maire (2019). Montrer que ce qu'on leur reproche, ils peuvent le ressentir eux-mêmes. » 

Un message que le réalisateur a donc choisi de faire passer...

(...)

Retour
Juillet - Août 2020
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Se connecter


Le Journal des Maires est édité par la société SETAC Cambacérès Publications, SARL au capital de 409 520 euros, RC Paris 419 979 224

Siège social : Journal des Maires, 18 rue Pasquier, 75008, Paris

Commission paritaire n° 1020 T 87258
 
 

OBTENIR UNE AUTORISATION


Pour pouvoir rediffuser légalement des contenus presse dans un cadre professionnel, toute organisation doit au préalable disposer d'une autorisation.