POLICE RURALE : RECRUTER UN GARDE CHAMPÊTRE

Profession au charme désuet, le métier de garde champêtre est en pleine mutation grâce au regain d'intérêt en faveur de la protection de l'environnement. 


Gardien des récoltes dès le Moyen-Âge, puis traqueur de braconniers ou de glaneurs à compter du 17e siècle, le garde champêtre n'a véritablement disposé d'un statut qu'après la Révolution. Aussi importants que le maire ou l'instituteur dans les campagnes, les « gardes » ont cependant tendance à disparaître depuis un arrêté de 1958 ne rendant plus obligatoire leur affectation dans les communes rurales. Aujourd'hui, on en compte seulement 725 à l'échelle nationale.
 

Un agent assermenté aux missions multiples


Nommé soit par le maire, soit par le président d'un EPCI, le garde champêtre est habilité à constater par procès-verbal les contraventions et les délits portant atteinte aux propriétés rurales et...

(...)

Retour
Décembre 2020
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéroSe connecter


Le Journal des Maires est édité par la société SETAC Cambacérès Publications, SARL au capital de 409 520 euros, RC Paris 419 979 224

Siège social : Journal des Maires, 18 rue Pasquier, 75008, Paris

Commission paritaire n° 1025 T 87258
 
 

OBTENIR UNE AUTORISATION


Pour pouvoir rediffuser légalement des contenus presse dans un cadre professionnel, toute organisation doit au préalable disposer d'une autorisation.