Mon Panier
Vous n'avez ajouté aucun produit à votre panier
Identifiez vous

CONSEILS DE QUARTIER ET DE VILLAGE : LA DÉMOCRATIE À PORTÉE DE MAIN

Désormais bien implantés dans le paysage municipal, les conseils de quartier existent aussi dans les petites villes et parfois les villages. Zoom sur ces outils participatifs tournés vers la proximité.


Depuis une quinzaine d'années, de nombreuses communes se sont lancées dans la mise en place de conseils de quartier, instances visant à faire vivre une certaine démocratie participative. Le mouvement a d'abord touché les villes de plus de 80 000 habitants où ces assemblées ont été rendues obligatoires [1]. Les villes moyennes ont suivi, encouragées par la possibilité légale d'augmenter le nombre d'adjoints au maire via la création de délégations aux quartiers. Aujourd'hui, de nombreuses communes de toutes strates donnent corps à la démocratie participative grâce aux conseils de quartier.


Des assemblées d'habitants à la carte

Un conseil de quartier est avant tout une assemblée d'habitants associée à une partie du territoire communal. Cette échelle infra-communale prend tout son sens dans les grandes villes, mais la proximité est également recherchée dans les communes de taille plus modeste. « Les conseils de quartier permettent un vérita-ble lien entre élus et habitants », explique Évelyne Devouge-Quincy, adjointe déléguée à la citoyenneté d'Essey-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle, 8709 habitants). La municipalité s'appuie sur quatre conseils de quartier pour associer les habitants à la vie de la commune. « Ils nous permettent d'être au plus près des gens, de leurs préoccupations et de leurs besoins. Grâce à ces conseils, nos concitoyens sont également davantage acteurs de leur quartier et de leur ville. » Le cadre de vie est la plupart du temps le sujet central des conseils de quartier (aménagement et entretien de l'espace public, sécurité routière, etc.). Lien social et festivités occupent également souvent l'ordre du jour.

Dans un grand nombre de cas, ces assemblées n'ont pas d'existence juridique propre. Néanmoins, certaines communes ...

(...)
Retour
Mars 2018
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéroSe connecter