COMMENT FAIT-ON POUR…RÉALISER UNE ANALYSE DES BESOINS SOCIAUX ?

Bien plus qu'une obligation réglementaire, l'analyse des besoins sociaux est une démarche stratégique. Elle permet de concevoir un projet social de territoire fondé sur une connaissance objective des besoins de sa population. Pour le CCAS qui pilote sa réalisation, l'enjeu est méthodologique et partenarial.
 

L'analyse des besoins sociaux (ABS) permet à la commune de procéder à une analyse des besoins réels de sa population : familles, jeunes, personnes âgées, handicapées, personnes en difficulté… Le décret n° 2016-824 du 21 juin 2016 impose sa réalisation au cours du mandat, avec la conduite d'un diagnostic sociodémographique obligatoire l'année qui suit le renouvellement, assorti de possibles analyses complémentaires les années suivantes. Cette première étape lance la démarche d'observation sociale sur laquelle le CCAS/CIAS doit appuyer son action.

L'absence de cadre méthodologique, le manque d'argent, de temps et parfois la crainte de ne pas pouvoir répondre concrètement aux constats dressés expliquent que les grandes collectivités soient plus nombreuses à mener cette analyse. Seules 11 % des communes de moins de 1 500 habitants avaient réalisé une ABS en 2014, contre 76 % des villes de 30 000 habitants [1]. Ces chiffres sont toutefois antérieurs à la parution du décret de 2016 qui, modifiant celui de 1995, est censé assouplir et faciliter la démarche. De plus, s'il n'est pas rare que des Chambres régionales des comptes s'intéressent à l'effectivité de la démarche dans les communes de plus de 3 500 habitants, l'absence de réalisation de l'ABS ne fait néanmoins l'objet d'aucune sanction.
 

1. Disposer d'un outil d'aide à la décision

Pour autant, ne pas mener l'ABS prive la commune et son CCAS d'un outil de compréhension des besoins sociaux de l'ensemble des habitants, pas uniquement des plus fragiles d'entre eux. Fondée sur un diagnostic sociodémographique mené en début de mandat, l'ABS fournit, en effet, une vision de la...

(...)
Retour
Avril 2019
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéroSe connecter


Le Journal des Maires est édité par la société SETAC Cambacérès Publications, SARL au capital de 409 520 euros, RC Paris 419 979 224

Siège social : Journal des Maires, 18 rue Pasquier, 75008, Paris

Commission paritaire n° 1020 T 87258
 
 

OBTENIR UNE AUTORISATION


Pour pouvoir rediffuser légalement des contenus presse dans un cadre professionnel, toute organisation doit au préalable disposer d'une autorisation.