Mon Panier
Vous n'avez ajouté aucun produit à votre panier
Identifiez vous

SURVEILLANCE : L'EMERGENCE DES DRONES

En plus des caméras de vidéoprotection, certains élus comptent désormais sur les drones pour surveiller leur circonscription.


Au sommet de l'hôtel de ville de Compiègne (Oise, 40 200 habitants), les rayons du soleil sont redistribués en reflets argentés. Depuis le sol, le miroitement du beffroi et de ses tourelles apparaît délavé, comme un lointain souvenir. Le bâtiment a traversé cinq siècles. Il y a cependant un moyen d'en apprécier tout l'éclat. Dans une vidéo publiée en 2016, la société OnAir Medias le montre sous différents angles, approchant notamment le toit en ardoise de près. Pour cela, elle a simplement envoyé un drone. Cet aéronef sans pilote est capable de capter des images en haute définition pour un coût bien inférieur à ceux d'un hélicoptère ou d'un avion. Décollant d'à peu près n'importe afin d'inspecter des endroits difficile d'accès, il est doté d'une grande endurance. En croissance constante ces dernières années, le marché de ces appareils devrait quadrupler dans les sept ans à venir, selon le cabinet Wyman. Et les collectivités territoriales devraient participer  à cet engouement.
 

Une expérimentation à Compiègne

« C'est un marché en devenir, confirme  Baptiste Vassor, expert technique et in- novation à l'Union des groupements  d'achats publics (UGAP). Sur les salons  professionnels, la demande est assez limitée, mais les clients qui...

(...)

Retour
Octobre 2018
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéroSe connecter