Mon Panier
Vous n'avez ajouté aucun produit à votre panier
Identifiez vous

DISCOURS : REMISE DE LA MÉDAILLE DES JUSTES PARMI LES NATIONS

Un grand nombre des 3 853 Justes de France, reconnus par le Mémorial Yad Vashem, sont aujourd'hui décédés. La remise de la médaille de « Justes Parmi les Nations » permet aux communes de leur rendre hommage et de saluer la mémoire des sauveurs restés anonymes.


Madame/Monsieur le Préfet,
Madame/Monsieur le délégué du comité français pour Yad Vashem,
Mesdames et messieurs les élus,
Mes chers concitoyens,


C'est avec émotion que je vous accueille aujourd'hui pour honorer la mémoire de ceux qui vont être décorés, à titre posthume, de la médaille des Justes Parmi les Nations.

Les distinguer ainsi, c'est reconnaître officiellement qu'ils furent de ceux qui se sont opposés au régime de Vichy, souvent au risque de leur vie. Qu'ils furent de ceux qui, durant l'Occupation allemande, ont aidé des juifs à se cacher afin d'empêcher leur déportation vers les camps de la mort.

Entre 1940 et 1944, plus de 75 700 juifs ont été déportés de France : des enfants, des femmes, des hommes envoyés vers la mort. On connaît aujourd'hui la responsabilité écrasante du régime de Vichy dans la décision de déporter les Juifs. L'immense majorité des Français gardaient le silence ; quelques-uns
collaboraient à cette ignoble entreprise.

Mais d'autres furent prêts à donner leur vie pour ...

(...)
Retour
Juillet - Août 2018
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéroSe connecter