TRANSPORTS COLLECTIFS : FAUT-IL ENVISAGER LA GRATUITÉ ?

Certaines agglomérations ont opté pour la gratuité des transports en commun. Résultat : une fréquentation en hausse malgré quelques inconvénients.


Selon le Groupement des autorités responsables de transport (GART), si cette pratique de gratuité « reste minoritaire, elle séduit un nombre croissant d'agglomérations, majoritairement de moins de 50 000 habitants ». À ce jour, 21 collectivités ont franchi le pas [1] dont plus de la moitié ont moins de 100 000 habitants.

Fréquentation versus report modal

Côté avantages, la fréquentation augmente partout. À la communauté urbaine de Dunkerque (Nord, 17 communes, 199 893 habitants), où, depuis le mois de septembre, la gratuité totale succède à celle du week-end, la fréquentation a bondi de + 50 % en semaine et de + 120 % le week-end ! À Châteauroux Métropole (Indre, 14 communes, 72 733 habitants), on est passé de 1,52 million de voyageurs en 2001 à 5 millions en 2017, après gratuité et à la faveur d'une extension de réseau. Principal objectif de ces EPCI : la réduction de la pollution. Mais la part modale de la voiture baisse-t-elle pour autant ? Pour l'instant, à Dunkerque, il est trop tôt pour conclure. Mais, selon Jacques Rapoport, qui a été le directeur des réseaux de transports publics de l'agglomération lyonnaise, « la gratuité entraîne peu de report modal de la voiture vers les transports en commun » [2]. Les reports concernent principalement « des modes doux, notamment la marche à pied », ce qui amenuise considérablement les bénéfices écologiques.
 

Gratuité ou équité ?

La gratuité se veut aussi sociale. « La mobilité est un droit fondamental. En baissant les impôts, on privilégie les plus riches ; en rendant les transports gratuits, on s'adresse aux ménages modestes sans voiture, aux...

(...)
Retour
Janvier 2019
Pour en savoir plus Je m'abonne J'achète ce numéroJe me connecte


Le Journal des Maires est édité par la société SETAC Cambacérès Publications, SARL au capital de 409 520 euros, RC Paris 419 979 224
 
Siège social : Journal des Maires, 18 rue Pasquier, 75008, Paris
Service abonnement :  01.47.92.86.99 - 19 Rue Maurice Ravel - 92390 VILLENEUVE LA GARENNE - abo@journaldesmaires.com

Commission paritaire n° 1025 T 87258
 
 

OBTENIR UNE AUTORISATION


Pour pouvoir rediffuser légalement des contenus presse dans un cadre professionnel, toute organisation doit au préalable disposer d'une autorisation.