LA RÉGLEMENTATION DES VIDE-GRENIERS ET BROCANTES LOCALES

L'organisation de ces manifestations est soumise aux règles des ventes au déballage. Le maire peut également les réglementer avec ses propres pouvoirs de police.


Les vide-greniers se multiplient « à la belle saison ». Le maire est en première ligne pour encadrer leur tenue, avec pour contrainte de concilier le commerce local, la souplesse laissée à l'initiative des particuliers et des associations et la promotion de l'animation locale.
 

1. Le régime des ventes au déballage

Les vide-greniers et les brocantes obéissent à la réglementation de la vente au déballage. Selon l'article L. 310-2 du Code du commerce, sont considérées comme telles : « les ventes de marchandises effectuées dans des locaux ou sur des emplacements non destinés à la vente au public (galeries marchandes des centres commerciaux, parkings, salles communales, etc.), ainsi qu'à partir de véhicules spécialement aménagés à cet effet (camions-magasins) ». Il s'agit de manifestations ouvertes au public destinées à la vente de marchandises neuves ou d'occasion. La vente d'objets par une association à ses seuls adhérents n'est donc pas assimilable à une vente au déballage.
 

2. Les participants autorisés
 

A. Les particuliers
Les particuliers non-inscrits au registre du commerce et des sociétés sont autorisés à participer à des vide-greniers, à raison de deux fois maximum par année civile. L'organisateur doit veiller au respect de cette règle et exiger des participants qu'ils signent une attestation sur l'honneur. Les particuliers n'ont pas à justifier d'un domicile ou d'une résidence secondaire dans la commune, l'intercommunalité ou l'arrondissement du lieu de vente pour participer à un vide-greniers. Ils ne sont autorisés à vendre que des objets personnels et usagés.

B. Les professionnels
L'organisateur peut autoriser des exposants professionnels à participer au vide-greniers. (...)
Retour
Mai 2017
Pour en savoir plus Je m'abonne J'achète ce numéroJe me connecte


Le Journal des Maires est édité par la société SETAC Cambacérès Publications, SARL au capital de 409 520 euros, RC Paris 419 979 224
 
Siège social : Journal des Maires, 18 rue Pasquier, 75008, Paris
Service abonnement :  01.47.92.86.99 - 19 Rue Maurice Ravel - 92390 VILLENEUVE LA GARENNE - abo@journaldesmaires.com

Commission paritaire n° 1025 T 87258
 
 

OBTENIR UNE AUTORISATION


Pour pouvoir rediffuser légalement des contenus presse dans un cadre professionnel, toute organisation doit au préalable disposer d'une autorisation.