Mon Panier
Vous n'avez ajouté aucun produit à votre panier
Identifiez vous

COMMENT FAIT-ON POUR...RÉALISER UNE ÉTUDE D’OPINION ?

Les sondages permettent d'objectiver une démarche d'évaluation des politiques publiques locales. Les conduire en interne ou confier leur réalisation à un prestataire spécialisé suppose d'en maîtriser les principaux aspects techniques.


Dès lors qu'une commune a dépassé le seuil du village, l'écho que suscite l'action municipale ne revient souvent qu'à travers des réactions fragmentaires. Les études d'opinion constituent alors une précieuse aide à la décision pour les élus, en permettant de vérifier auprès des habitants la compréhension des décisions, ainsi que leur niveau de satisfaction, et d'interroger sur la nature des attentes insatisfaites. La maîtrise des différentes étapes permet d'élaborer un cahierd es charges et de contrôler le prestataire.
 

1. Définir les objectifs

Avant toute mise en oeuvre, les décideurs doivent se questionner quant aux trois principales phases de toute étude d'opinion :
  1. Que voulons-nous savoir ? (fixation des objectifs) ;
  2. Comment obtenir les informations recherchées ? (conception de la phase terrain) ;
  3. Comment exploiter les résultats obtenus ? (traitement et analyse). L'étude peut alors être conduite en interne, surtout si elle porte auprès de populations circonscrites et accessibles (les usagers d'un équipement, les parents d'élèves…). Plus fréquemment, elle sera confiée à un prestataire spécialisé.
 

2. Recourir à un référentiel

La quantification d'une opinion ne suffit pas à la pertinence d'une évaluation. Une pondération statistique isolée est dotée d'une faible signification. Comment interpréter un taux de satisfaction de 60 % en matière de collecte des déchets en l'absence d'éléments comparatifs ? Il est donc souhaitable de ...

(...)
Retour
Mai 2018
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéroSe connecter