COMMENT FAIT-ON POUR...METTRE EN PLACE LE TÉLÉTRAVAIL DANS LES SERVICES ?

Depuis une dizaine d'années, le télétravail se déploie au sein des collectivités. Ses avantages sont nombreux pour les agents comme pour l'organisation, à condition que sa mise en oeuvre soit bien menée.
 

1. Comprendre les enjeux

Très développé dans les pays d'Europe du nord où il concerne 30 % des actifs, le télétravail reste encore peu prisé en France. Son développement peut pourtant répondre à trois enjeux majeurs. Le premier est celui de l'amélioration de la qualité de vie au travail. La diminution des trajets domicile-travail permet en effet au télétravailleur d'économiser chaque jour 37 minutes pour sa vie personnelle et 45 minutes de sommeil *. Résultat, une nette réduction du stress et une meilleure articulation des temps de vie. Les retombées sont également positives pour l'employeur qui enregistre une baisse de l'absentéisme et des accidents de trajet, ainsi qu'une amélioration de la qualité du travail rendu et de la productivité. Le second est celui de la protection de l'environnement, la réduction des déplacements pendulaires ayant un effet direct sur le trafic et la pollution : l'économie de CO2 réalisée par un télétravailleur sur une année équivaut à la plantation de 144 arbres *. Le troisième est le gain financier généré par la limitation des déplacements. Le Conseil départemental du Rhône a ainsi calculé que les agents télétravailleurs économisaient entre 10 et 210 € par mois.
 

2. Construire une démarche partagée

L'introduction du télétravail est une démarche volontaire de changement, non exempt de résistances. Susciter l'adhésion des responsables, ...

(...)
Retour
Septembre 2017
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéroSe connecter


Le Journal des Maires est édité par la société SETAC Cambacérès Publications, SARL au capital de 409 520 euros, RC Paris 419 979 224

Siège social : Journal des Maires, 18 rue Pasquier, 75008, Paris

Commission paritaire n° 1020 T 87258
 
 

OBTENIR UNE AUTORISATION


Pour pouvoir rediffuser légalement des contenus presse dans un cadre professionnel, toute organisation doit au préalable disposer d'une autorisation.