Mon Panier
Vous n'avez ajouté aucun produit à votre panier
Identifiez vous

RENDRE SON CIMETIÈRE PLUS PAYSAGER

Avec la limitation des phytosanitaires, de plus en plus de communes, de toutes tailles, s'engagent dans la réhabilitation écologique et paysagère de leurs cimetières.


Fin août, au Havre (Seine-Maritime, 172 366 habitants), une pétition en ligne a été lancée par des usagers mécontents de la prolifération de pissenlits, de liserons et de plantains dans les cimetières de la commune. Dans une petite commune de Loire-Atlantique, un directeur des services témoigne également que « dans le cadre de l'agenda 21, la mairie expérimente le zéro phyto et l'implantation de plantes couvrantes dans le cimetière, mais sans l'appui de la population qui considère que nous négligeons cet espace ! »
 

Contourner les oppositions 
 

Alors oui, si la réhabilitation écologique et paysagère des cimetières est lancée, elle se heurte encore à quelques obstacles, à commencer par la réticence des populations à voir évoluer ces espaces souvent minéralisés jusqu'à...

(...)
Retour
Novembre 2018
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéroSe connecter