Mon Panier
Vous n'avez ajouté aucun produit à votre panier
Identifiez vous

DÉCHÈTERIES : LUTTER CONTRE LE VOL

En déchèteries aussi, les voleurs ont toujours un temps d'avance. Pour être efficace, le renforcement de la sécurité doit être multiforme.


Sollicitations des usagers, agressions de gardiens ou vols par effraction sont toujours d'actualité dans les déchèteries, même si la situation semble moins prégnante qu'en 2012, lorsque les cours des métaux (fer, ferraille, cuivre, argent, or) étaient au plus haut.
 

La protection des gisements sur site

Au SICTOM Loir-et-Sarthe (Maine-et-Loire, 24 communes, 51000 habitants), les vols sont évalués à un coût de 3800 euros par an, réparation de dommages compris. Pour y faire face, les collectivités se sont organisées. Elles ont le choix entre de multiples solutions, souvent complémentaires. Au SICTOM Loir-et-Sarthe, la vidéosurveillance a été mise en place dès 2008 : « D'abord cinq caméras sur notre site de Châteauneuf-sur-Sarthe qui posait le plus de problèmes, puis en 2010 quatre à cinq caméras par site pour les trois autres déchèteries », détaille Thomas Bain, responsable des déchèteries. Leur positionnement doit être soigneusement étudié. À l'entrée, une caméra avec zoom puissant permet de lire les plaques d'immatriculation. La benne de ferrailles, les locaux ou bennes à déchets d'équipements électriques et électroniques (D3E) et la sortie sont aussi surveillés.

(...)
Retour
Novembre 2017
Pour en savoir plus Acheter ce numéroSe connecter S'abonner