Mon Panier
Vous n'avez ajouté aucun produit à votre panier
Identifiez vous

COMMUNIQUÉ EDF - Smart city : Comment EDF développe la ville responsable, bas carbone et connectée ?

Responsable, bas carbone et connectée… Telles sont les trois dimensions que doit posséder la Smart city*, selon EDF. Le groupe entend répondre aux besoins des collectivités dans leurs projets de villes intelligentes. Ne relevant plus d'un concept futuriste, la Smart city « se construit dès maintenant et ensemble », estime EDF.


Qu'est-ce qu'une Smart city ? Si les projets de « ville intelligente » empruntent parfois des chemins différents, l'objectif à long terme reste toujours le même. « Il s'agit tout simplement d'améliorer la qualité de vie des citadins, principalement en exploitant les innovations technologiques issues du numérique », résume Henri Lafontaine, directeur exécutif du groupe EDF, en charge du pôle clients, des services et de l'action régionale.

Comment y parvenir ? Pour l'énergéticien français, la Smart city doit être « responsable », « bas carbone » et « connectée ». Responsable : « Car en optimisant l'usage des ressources, en améliorant le bien-être des habitants, leur sentiment de sécurité et en privilégiant la solidarité, on offre une meilleure qualité de vie à tous les habitants », estime Henri Lafontaine.

Bas carbone : « Car c'est en remplaçant les énergies fossiles par des énergies décarbonées que l'on répondra aux enjeux climatiques et à la nécessité de rendre les villes plus durables ». Enfin, la ville intelligente se doit d'être connectée, afin de « s'ouvrir au monde et aux nouvelles technologies qui facilitent le quotidien ».


Répondre aux attentes des collectivités autour de la Smart city


Cette vision de la Smart city correspond aux attentes des collectivités territoriales. « Ce que les collectivités attendent de la Smart city, c'est d'optimiser la gestion de leur territoire, afin de favoriser leur développement économique, mais aussi de gérer au mieux leurs ressources et de renforcer la relation aux citoyens », confie Henri Lafontaine.

L'expertise du Groupe EDF couvre l'ensemble des problématiques soulevées par ces trois dimensions de la Smart City. Pour rendre la ville plus « responsable », l'énergéticien met notamment à disposition une équipe de 300 « Conseillers solidarité » qui accompagne les foyers en difficulté pour réduire leur facture énergétique.

Pour construire la ville « bas carbone », le Groupe EDF propose des solutions d'optimisation de la consommation électrique, ainsi qu'un accompagnement des territoires et entreprises autour des enjeux de performance énergétique.

Enfin, pour connecter la ville : le Groupe EDF propose la plateforme digitale de gestion de l'espace urbain « MUSE », développée par Citegestion, filiale de Citelum. Cette solution permet de gérer tous les échanges digitaux entre les différentes plateformes métier d'un territoire (vidéosurveillance, éclairage public, régulation routière, etc.).

Pour développer ces solutions, le groupe EDF s'est entouré de partenaires, dont plusieurs centaines de startups. « Travailler en écosystème accélère l'innovation. C'est ainsi que le concept futuriste de Smart City devient une réalité. La ville intelligente se construit dès maintenant et ensemble », conclut Henri Lafontaine.

* Ville intelligente
 
Retour
Octobre 2018
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéro