Mon Panier
Vous n'avez ajouté aucun produit à votre panier
Identifiez vous

COMMENT FAIT-ON POUR...GÉRER SON TEMPS PLUS EFFICACEMENT ?

« Je suis débordé », « Je n'ai pas pu faire tout ce que j'avais prévu », « Ah ! Si j'avais plus de temps »… Nombre d'élus déplorent un manque de temps pour exercer leur mandat. Quelques clés pour ralentir – un peu – la pendule.


Entre les commissions, le conseil municipal, les réunions diverses et variées, les cérémonies et manifestations, les rendez-vous… et les inévitables imprévus, l'exercice d'un mandat est chronophage. A fortiori pour celles et ceux qui doivent mener de front leur engagement politique avec une vie professionnelle bien remplie et une vie familiale toujours exigeante. Aucune solution magique ne permet d'être partout en même temps, ni d'échapper à toutes ses obligations. Pour autant, des outils et autres bonnes pratiques permettent de gagner du temps sur le temps.
 

1. Repérer les « voleurs de temps »

Ils sont nombreux, passent parfois inaperçus et ont en commun de nuire à l'efficacité. Les repérer permet de mettre en place des correctifs pour, si ce n'est les éliminer, du moins en réduire l'impact au quotidien. Les voleurs les plus difficiles à débusquer sont à rechercher dans nos comportements mêmes : des objectifs et priorités confus et changeants, une tendance à remettre au lendemain, un manque de planification de la journée, une tendance au perfectionnisme excessive, une difficulté à prendre des décisions… D'autres voleurs de temps ont une origine externe : les déplacements chronophages (sont-ils tous utiles, peuvent-ils être évités ?), les appels téléphoniques « bavards » (lorsque l'objet de la discussion est épuisé), les visiteurs à l'improviste…

Parmi eux, deux sont très répandus et méritent une attention particulière. Tout d'abord, la « réunionite », soit la tendance à tenir des réunions trop fréquentes, trop longues, mal préparées et insuffisamment pilotées. Si la complexité de certains dossiers appelle effectivement un temps d'élaboration et de débat important, d'autres décisions peuvent être prises après des consultations informelles. En réponse à une invitation, le réflexe est de se ...

(...)
Retour
Juillet - Août 2018
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéroSe connecter