Mon Panier
Vous n'avez ajouté aucun produit à votre panier
Identifiez vous
Le Journal des Maires

ÉLECTIONS EUROPÉENNES – MODES DE SCRUTIN : C’EST COMMENT AILLEURS ?

Alors que le traité de Lisbonne prévoyait une procédure unique pour tous les pays, les modes de scrutin aux élections européennes varient d'un pays à l'autre sur fond d'abstention élevée.
 

Les élections au Parlement européen auront lieu du 23 au 26 mai prochain (26 mai pour la France métropolitaine). En 2007, le traité de Lisbonne a fixé la proportionnalité nationale pour la répartition des sièges : les pays les plus peuplés, comme l'Allemagne ou la France, disposent de davantage de députés, respectivement 96 et 79. Le départ du Royaume-Uni de l'Union européenne supprimerait 73 sièges, dont 27 seraient toutefois redistribués entre les États membres (5 pour la France). Au total, 705 députés européens siégeraient à Strasbourg.
 

Les points communs et les différences

Certains principes sont communs à tous les pays : scrutin proportionnel afin de représenter la diversité des sensibilités politiques, seuil d'éligibilité maximal à 5 %, inéligibilité des membres d'un parlement national, annonce simultanée des résultats du vote même si celui-ci se déroule sur quatre jours en fonction des différents pays. Mais, alors que le traité de Lisbonne prévoyait une procédure unique, certains pays ont quelques difficultés à abandonner leurs spécificités nationales. Parmi les principales différences, 24 des 27 pays de l'Union européenne forment chacun une seule circonscription électorale. Mais la Belgique, l'Irlande et l'Italie ont 4 ou 5 circonscriptions. La France en avait même 8, les « grandes régions », mais la loi du 25 juin 2018 n'en laisse désormais subsister qu'une seule. De même, pour disposer d'élus, il faut atteindre 5 % des suffrages dans certains grands pays européens, sauf en Italie (4 %) ou à Chypre (1,8 %). Ailleurs, aucun seuil n'est fixé, comme en Espagne par exemple.
 

Vote préférentiel ou listes fermées

Le système de vote le plus fréquent (19 pays) est le vote préférentiel : l'électeur peut changer l'ordre des noms sur la liste. Au Luxembourg, on peut même...

(...)
Retour
Février 2019
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéroSe connecter