Mon Panier
Vous n'avez ajouté aucun produit à votre panier
Identifiez vous

RYTHMES SCOLAIRES : LES COMMUNES PARTAGÉES

Plus de 43% des communes ont fait le choix de revenir, dès 2017, à une organisation du temps scolaire sur quatre jours. Une évolution qui interpelle.


Le retour à la semaine de quatre jours a finalement rencontré une adhésion plus large que prévu. Bien au-delà du chiffre provisoire mentionné cet été (36,8 %), ce sont en réalité 43,4 % des communes qui ont choisi cette option. La parution tardive du décret et l'obligation d'un consensus des acteurs éducatifs locaux, au travers des conseils d'école, n'auront donc pas constitué de réels obstacles au quasi-épilogue de cette réforme des rythmes scolaires, largement contestée depuis sa mise en oeuvre. L'opposition marquée du corps enseignant à cette organisation laisse en effet
apparaître que le mouvement devrait s'amplifier à la rentrée 2018. La situation actuelle crée cependant une disparité importante entre les territoires, inédite à l'échelle de l'histoire de l'Éducation nationale.

(...)
 
Retour
Décembre 2017
Pour en savoir plus Acheter ce numéroSe connecter S'abonner