Mon Panier
Vous n'avez ajouté aucun produit à votre panier
Identifiez vous

ENFANTS HANDICAPÉS : LE FINANCEMENT DES ACCOMPAGNANTS

Le « Plan mercredi » promet d'aider les communes à financer l'accueil d'enfants handicapés. La réalité est plus confuse.


Globalement, la scolarisation des enfants handicapés progresse. Selon le ministère, 300000 d'entre eux ont pu être scolarisés en milieu ordinaire lors de l'année 2016-2017, soit une progression de 7,5 % par rapport à l'année précédente. Mais leur participation aux activités périscolaires, lors desquelles certains ne peuvent se passer d'un accompagnant, ne semble pas aller de soi pour tous. Alors que le Conseil d'État rappelle que les accompagnants d'élèves en situation de handicap (AESH) relèvent bien de l'Éducation nationale, une note du ministère a annoncé, début 2018, que leur financement devait être supporté par les communes[1]. Et le « Plan mercredi » de Jean-Michel Blanquer n'apporte pas de véritable clarification.
 

Pas de financement pour les accompagnants

Le « Plan mercredi » tend la carotte du financement des activités périscolaires (TAPS) pour les écoles inscrites dans un projet éducatif de territoire (PEdT). Les aides de la Caisse des allocations familiales (CAF) passent de 54 centimes par heure et par enfant à 1 euro lorsque ...

(...)
Retour
Septembre 2018
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéroSe connecter