Mon Panier
Vous n'avez ajouté aucun produit à votre panier
Identifiez vous

JEUX OLYMPIQUES : QUEL INTÉRÊT POUR LE BASSIN D’ACCUEIL ?

Alors que Paris vient d'obtenir l'organisation des JO 2024, le recul pris sur les éditions de Grenoble et d'Albertville démontre que l'héritage des Jeux est encore très présent.


Au-delà des retombées économiques à court terme, la promesse du CIO et des Jeux olympiques est d'impacter durablement le territoire hôte à travers des aménagements structurants et une attractivité renforcée par la marque JO. Une promesse visiblement tenue sur les bassins d'accueil des deux précédentes éditions françaises.


La bataille des chiffres

À chaque fois qu'une ville annonce sa candidature à l'accueil des Jeux olympiques, le débat fait rage entre partisans et opposants de cette compétition sportive. Les uns mettent en avant les répercussions en termes d'image et de retombées économiques. Les autres brandissent les dépenses considérables et la flambée des impôts locaux pour le contribuable. Dans son étude publiée en 2016, le Centre de droit et d'économie du sport estime que les retombées économiques de Paris 2024 seront comprises entre 5,3 et 10,7 milliards d'euros pour le territoire sur la période 2017-2034. Une belle manne qui devra être confirmée a posteriori et mise en regard avec le coût définitif de cette édition, la maîtrise du budget étant un engagement fort du comité d'organisation. Reste que cet engagement n'a été tenu jusqu'alors par aucune ville hôte, la moyenne étant, selon les calculs du professeur d'économie, Alexandre Delalgue, de 156 % de dépassement du budget initial. Il faudra donc être patient avant de connaître...

(...)
Retour
Mars 2018
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéroSe connecter