Mon Panier
Vous n'avez ajouté aucun produit à votre panier
Identifiez vous

FAUT-IL MUTUALISER LA FÊTE DE LA MUSIQUE ?

Par manque de moyens ou de volonté, de plus en plus de municipalités se reposent sur leurs intercommunalités pour organiser la Fête de la musique.


Le 21 juin aura lieu la traditionnelle Fête de la musique créée par Jack Lang en 1982. Avec 10 millions de spectateurs chaque année, son succès ne se dément pas, ce moment étant d'ailleurs le seul événement culturel dans nombre de petites communes.
 

Pas de fête cette année

Pourtant, à Ruca (Côtes-d'Armor, 593 habitants), il n'y aura pas de fête de la musique cette année. Ça n'est d'ailleurs pas une nouveauté pour cette commune. « Les précédentes éditions étaient organisées par notre ex-établissement public intercommunal, la communauté de communes du Pays de Matignon », témoigne le maire, Dominique Perche. Ainsi, en 2015, l'événement se déroulait à Ruca. Au programme: trois scènes, dont une destinée aux élèves de l'école de musique intercommunale, située dans la commune-centre de Matignon (1643 habitants). « Parfois, il vaut mieux se regrouper pour faire quelque chose qui tient la route », justifie Dominique Perche. Mais, le 1er janvier 2018, Ruca a dû rejoindre la nouvelle communauté d'agglomération de Dinan (65 communes, 96261 habitants). « Le sujet de la Fête de la musique n'a pas été abordé par notre nouvelle intercommunalité. Mais je pense que des gens iront du côté de Matignon pour voir les enfants de la commune qui sont inscrits à l'école de musique », poursuit le maire. Une éventualité pourrait être qu'à l'avenir la communauté d'agglomération organise sa Fête de la musique communautaire, certes de qualité, mais dans la ville-centre, Dinan, à 30 kilomètres de Ruca…

(...)
Retour
Juin 2018
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéroSe connecter