Mon Panier
Vous n'avez ajouté aucun produit à votre panier
Identifiez vous

PETITES VILLES : STOP À LA MÉTROPOLISATION

Le phénomène de densification urbaine creuse de profondes fractures entre métropoles conquérantes et campagnes à l'abandon. Pour résister à ce phénomène, le réseau des petites villes mise sur les territoires intermédiaires.


Le Sénat s'est penché fin octobre dernier sur un rapport intitulé Aménagement du territoire : plus que jamais une nécessité. Le constat est sans appel. Tandis que les phénomènes de métropolisation se traduisent par une concentration des richesses et des emplois dans les zones urbaines, la France périphérique subit au contraire une fracture économique, sanitaire, numérique et éducative croissante. Les centres-bourgs se vident de leurs habitants et de leurs commerces, égarés dans la mondialisation. Les services publics s'effilochent au point d'être repris en main par des entreprises privées. Il y a belle lurette que le désert médical avance. Les stations-service et les distributeurs de billets sont devenus les vestiges d'une autre époque. Les poids lourds mutualistes, comme le Crédit Agricole ou le Crédit Mutuel, ont perdu leur vocation et ferment leurs agences à coup d'horaires allégés. Même La Poste se rapetisse à la campagne.
 

Des territoires en colère

À l'ère du numérique, le président des maires ruraux s'étonne de cette marche urbaine sans retour. Vanick Berbérian ne comprend pas « cet entassement » insensé.

(...)
Retour
Janvier 2018
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéroSe connecter