COMMUNIQUÉ EDF - Chèque énergie : une aide financière pour payer ses factures EDF

Dispositif de lutte contre la précarité énergétique, le «chèque énergie» a été augmenté de 50 euros en 2019 et étendu à plus de 2 millions de nouveaux foyers. Pour EDF, il faut cependant poursuivre sa promotion, car près d'un quart des bénéficiaires ne l'ont pas utilisé en 2018.
 

La précarité énergétique touche encore près de 7 millions de Français(1). Pour eux : payer la facture d'énergie et satisfaire les besoins de chauffage reste une difficulté. Afin d'endiguer le phénomène, l'État a mis en place en 2018 le chèque énergie qui est une aide financière. EDF a largement fait la promotion de ce nouveau dispositif, encore mal connu à ce jour.
« Nous avons travaillé aux côtés des pouvoirs publics pour accompagner la mise en place du dispositif et informer les bénéficiaires », explique Guillaume Flachat, Directeur Action Territoriale d'EDF Collectivités. Des SMS et des mails ont par exemple été envoyés aux clients d'EDF dès l'envoi des premiers chèques. Des brochures explicatives ont été diffusées, des tutoriels mis en ligne sur YouTube et plus de 15 000 travailleurs sociaux ont été formés au dispositif par les 300 « Experts Solidarité » d'EDF.

« Mais il faut poursuivre l'effort, car 20 % des bénéficiaires du chèque énergie ne l'ont pas utilisé en 2018 », souligne Guillaume Flachat. Selon un rapport de la Cour des comptes(2) : 75 % des 3,6 millions de bénéficiaires du chèque énergie l'ont utilisé avant la date butoir du 31 mars 2019. Mais 900 000 ménages n'y ont pas eu recours alors qu'ils avaient reçu automatiquement leur chèque à domicile. Pourquoi ? Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette non-utilisation, comme un changement d'adresse entre le moment de la déclaration d'impôt et l'envoie du chèque ou une mauvaise  compréhension de son utilisation.

Un dispositif réévalué en 2019


Afin qu'un plus grand nombre de foyers exploite le dispositif, EDF va poursuivre ses actions de promotion. « Nos correspondants solidarité vont continuer de communiquer auprès des travailleurs sociaux, comme les agents des départements ou les bailleurs sociaux », indique l'énergéticien. Surtout que le dispositif a été réévalué. De 150 euros en moyenne en 2018, il est ainsi passé à 200 euros en moyenne en 2019. Par ailleurs, 2,2 millions de Français supplémentaires peuvent en bénéficier (soit 5,8 millions au total), car le plafond de ressources a été augmenté. Enfin, le site web « chequeenergie.gouv.fr » a été mis en place. Il permet d'utiliser le chèque pour payer directement en ligne les factures d'énergies auprès des fournisseurs d'énergie, dont EDF. Rappelons que ce chèque sert à payer les factures d'énergie, mais aussi à financer certains travaux de rénovation énergétique. Il donne également droit à des protections, comme l'ouverture gratuite d'un contrat lors de l'emménagement dans un nouveau logement ou le maintien de la puissance souscrite, en cas de difficultés de paiement, durant la période hivernale.
 
L'énergie est notre avenir, économisons-la !

POUR EN SAVOIR PLUS https://particulier.edf.fr/fr/accueil/contrat-et-conso/factures-et-documents/aides-sociales/cheque-energie.html

(1) Source : rapport de l'Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE) de juin 2019.
(2) Rapport de la Cour des comptes dédié à l'exécution du budget 2018 publié en mai 2019.


 

 

 
 
Retour
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 €


Le Journal des Maires est édité par la société SETAC Cambacérès Publications, SARL au capital de 409 520 euros, RC Paris 419 979 224

Siège social : Journal des Maires, 18 rue Pasquier, 75008, Paris

Commission paritaire n° 1020 T 87258
 
 

OBTENIR UNE AUTORISATION


Pour pouvoir rediffuser légalement des contenus presse dans un cadre professionnel, toute organisation doit au préalable disposer d'une autorisation.