Quel est votre style de management ?

Découvrez quel mode de management se rapproche le plus de votre pratique quotidienne ! L'occasion de prendre du recul sur votre manière de diriger. Êtes-vous plutôt animateur ou décideur ? Votre point fort est plutôt la délégation ou la pédagogie ?
 

En répondant le plus spontanément possible à chacune des questions ci-dessous vous découvrirez quels sont vos atouts… mais aussi quelques points de vigilance !

1. Qui rapporte habituellement les délibérations devant le conseil municipal :
     A. le maire, en tant que président de l'assemblée ?
     B. l'adjoint au maire concerné par la délibération au titre de sa délégation de fonction ?
     C. les conseillers municipaux à tour de rôle afin de les associer au travail délibératif ?

2. Lorsqu'il s'agit de recruter un agent, laquelle de ces propositions vous correspond le plus :
     A. vous ne vous fiez qu'à votre propre opinion pour choisir vos collaborateurs ?
     B. vous souhaitez qu'un jury collégial soit systématiquement organisé pour chaque recrutement ?
     C. chaque adjoint ou service gère ses recrutements comme il l'entend, pourvu qu'un compte rendu vous soit présenté en vue d'entériner les décisions ?

3. Employeur attentif au travail de vos services, pour motiver vos agents vous avez l'habitude :
     A. de fixer des objectifs précis, un calendrier de réalisation et des modalités d'évaluation : le cadre idéal pour mener des missions à bien ?
     B. d'expliquer les finalités des missions : le sens est essentiel ?
     C. de donner des directives claires accompagnées de quelques paroles galvanisantes : il n'y a pas mieux pour motiver les troupes ?

4. De par vos fonctions, vous centralisez beaucoup d'informations. Vous avez l'habitude :
     A. de les diffuser largement, c'est toujours un plaisir de partager des connaissances ?
     B. de les dévoiler avec stratégie, il faut toujours garder un coup d'avance ?
     C. de les fournir à ceux qui en ont réellement besoin, il n'est pas utile de noyer les gens sous un flot d'informations ?

5. Quand il y a divergence d'opinions au sein de votre majorité, vous en profitez pour :
     A. organiser un débat qui permette de définir une ligne majoritaire ?
     B. accorder de l'attention aux différents points de vue afin de préserver la cohésion de l'équipe ?
     C. affirmer votre point de vue et rappeler qui est le chef de file ?

6. Pour mener à bien un projet, vous diriez qu'il faut principalement :
     A. savoir imposer ses idées afin de ne pas se laisser déborder ?
     B. organiser le travail en sous groupes et le séquencer dans le temps ?
     C. prendre le temps de la discussion pour ne pas passer à côté d'une bonne idée ?

7. Lorsque le conseil municipal a désigné ses représentants au sein de différents organismes, vous avez avant tout veillé à :
     A. tenir compte des centres d'intérêt des uns et des autres ?
     B. formaliser un processus de travail entre la commune et ces organismes ?
     C. conserver la main sur les secteurs stratégiques ?

8. Vous diriez qu'à l'échelle communale, un groupe d'élus d'opposition est plutôt :
     A. un stimulant qui permet de rester concentré ?
     B. une composante du conseil municipal qui a voix au chapitre ?
     C. un partenaire potentiel sur certains sujets ?

9. Un groupe d'habitants est présent lors d'un conseil municipal, votre premier réflexe consiste à :
     A. donner la parole à cette délégation avant d'ouvrir la séance ?
     B. respecter l'ordre du jour afin de ne pas pénaliser l'avancée des affaires en cours ?
     C. proposer une rencontre dans un cadre adapté que vous définissez avec le groupe ?

10. Un bâtiment menace de s'effondrer en bordure d'une voirie communale :
     A. vous réunissez le propriétaire, les pompiers, les élus et services concernés afin d'explorer collectivement ce qu'il      convient de faire : on est plus intelligent collectivement ?
     B. vous répartissez les rôles en fonction des compétences de chacun : l'efficacité collective y gagnera ?
     C. vous prenez la tête des opérations : un chef est nécessaire en situation de crise ?

11. Vous avez l'habitude de rencontrer vos administrés :
     A. lors de réunions que vous organisez en amont des projets pour expliquer votre politique ?
     B. à leur demande, lors des rendez-vous prévus à cet effet ?
     C. dans des instances dédiées au travail entre habitants et collectivité ?

12. Les enjeux liés à l'intercommunalité sont stratégiques. Aussi vous mettez un point d'honneur à :
     A. suivre en direct le maximum de dossiers ?
     B. relayer les informations intercommunales à l'ensemble du conseil municipal ?
     C. organiser une prise en charge collective des différents sujets ?


Résultats :
 

Vous avez une majorité de A

Votre style de management est plutôt directif. Votre approche permet de déterminer rapidement des choix d'actions, ce qui est très adapté à certaines situations, notamment quand une forte réactivité est nécessaire. Votre pratique vous permet aussi d'être en prise directe avec la plupart des dossiers que vous estimez stratégiques, ce qui est une bonne chose si votre emploi du temps le permet. Votre charisme vous permet sans doute de faire passer vos idées et vos décisions auprès de vos équipes. Cependant, si vous laissiez davantage la possibilité aux autres de construire et d'exprimer leur propre point de vue, vos projets en seraient certainement enrichis. Certes, cela prendra un peu plus de temps, mais vos collaborateurs n'en seraient que plus motivés et vos administrés se sentiraient davantage entendus.
 

Vous avez une majorité de B

Votre approche de l'activité municipale est essentiellement centrée sur la notion de dialogue, que ce soit avec votre équipe, vos services ou vos administrés. Vous préférez toujours convaincre plutôt qu'imposer vos idées. Ce souci de pédagogie et votre goût de l'échange permettent à vos interlocuteurs de s'approprier les sujets et d'enrichir vos actions. Ce sens de l'écoute et votre ouverture aux idées des autres sont sans doute appréciés à leur juste valeur. Ce mode de fonctionnement n'est cependant pas toujours adapté : certaines situations exigent des choix rapides, difficilement compatibles avec la consultation. Attention également à la dispersion et à la déperdition d'énergie qui sont des risques réels dans ce mode de fonctionnement.
 

Vous avez une majorité de C

Votre principal mode de fonctionnement consiste à déléguer. Ce type de management est très adapté à la gestion d'un gros volume d'activité : projets multiples, implications dans différentes instances. Cette pratique permet aussi d'enrichir les actions de différents points de vue et d'assurer une bonne coordination transversale grâce au travail collectif, en groupe de travail par exemple. Mais attention, la délégation ne doit pas vous conduire à moins piloter les actions sous votre responsabilité. Au contraire, elle nécessite de définir des objectifs précis et des modalités de travail claires, ainsi que des retours réguliers de vos délégataires. Car la confiance n'exclut pas le contrôle !


Jean-Yves Martinet
Retour
Juillet - Août 2019
Pour en savoir plus S'abonner à partir de 6,90 € Acheter ce numéro


Le Journal des Maires est édité par la société SETAC Cambacérès Publications, SARL au capital de 409 520 euros, RC Paris 419 979 224

Siège social : Journal des Maires, 18 rue Pasquier, 75008, Paris

Commission paritaire n° 1020 T 87258
 
 

OBTENIR UNE AUTORISATION


Pour pouvoir rediffuser légalement des contenus presse dans un cadre professionnel, toute organisation doit au préalable disposer d'une autorisation.