Mon Panier
Vous n'avez ajouté aucun produit à votre panier
Identifiez vous

LES INDICATEURS CLEFS DE L’ANALYSE FINANCIÈRE

Le contexte de raréfaction des ressources nécessite d'adapter les méthodes de préparation budgétaire. À condition d'en maîtriser l'interprétation, le calcul de ratios financiers constitue un outil d'aide à la décision.


Les marges de manoeuvre budgétaire résident désormais dans la réallocation de ressources et la capacité à faire des choix. L'effort à consentir dépasse fréquemment la stratégie d'ajustement et conduit parfois à devoir modifier le périmètre de l'action publique. L'analyse financière se révèle alors précieuse. À condition de choisir les indicateurs pertinents et de savoir les interpréter.
 

1. Les ratios légaux

La loi ATR n° 92-125 du 6 février 1992 rend obligatoire la production de données synthétiques relatives aux finances de la commune. Pour cela, la maquette budgétaire officielle présente 11 ratios (articles L. 2313-1 et R. 2313-1 du CGCT), lesquels indiquent un rapport entre deux valeurs :
  • les ratios de niveau rapportent une grandeur financière à un nombre d'habitants ;
  • les ratios de structure rapportent deux masses financières entre elles.
Mobilisés au service de l'analyse financière, ces indicateurs peuvent être comparés d'une année sur l'autre, avec d'autres collectivités ou encore intégrés dans une prospective financière.
 
 

2. Les points de vigilance de l'interprétation

Le ratio calculé, il reste à interpréter correctement le chiffre produit. Cette analyse devra être menée avec précaution, en veillant à éviter certains biais qui aboutiraient à une interprétation erronée du résultat. En d'autres termes, il s'agit de ne pas se laisser abuser (...)
Retour
Octobre 2017
Pour en savoir plus Acheter ce numéroSe connecter S'abonner